Les 8 huiles essentiel avoir à la maison

Les huiles essentielles sont absolument essentielles. Grâce à eux, vous pourrez guérir tout le petit diable Tous les jours. Le vrai trésor de l’armoire à pharmacie!

1. Ravintsara(Cinnamomum camphora

L’origine de Madagascar est le “bon arbre” Feuilles “(ravin: feuilles, tsara: bien), où Produit des huiles essentielles En aromathérapie. Il contient de gros Une molécule de cerveau 1,8-eucalyptus, Conférer la capacité antivirale et la stimulation Excellente acuité immunitaire. Lavent Sara est l’huile essentielle que nous utilisons Combattez le rhume Grippe, herpès ou angine de poitrine … Ça sent bon, monsieur. Parce que les enfants peuvent l’utiliser Inspirez, répandez ou Concentrez-vous sur la bouche et lapeau. Vraiment l’huile essentielle la plus importante Polyvalence puissante En termes de performances et de tolérance.

   Exemples d’utilisation :

• Début de grippe (pour les femmes en

ceintes, à partir du 4e mois de grossesse) :

quelques gouttes pures en friction sur tout

le corps, 3 à 4 fois par jour et 2 gouttes sur

la moitié d’un sucre à ingérer 3 fois par jour

jusqu’à disparition de l’état grippal.

• Chez l’enfant à partir de 6 ans (surtout

en cas de rhume, rhinopharyngite, bronchite)  : 3 gouttes dans 1 cuillerée à café

d’huile d’amande douce en friction sur le

thorax et le dos. À pratiquer 2 fois par jour.

vensare aromatique (Ravensare aromatica)

dont la composition est différente.

2. LAVANDE (LAVANDULA OFFICINALIS)

 C’est l’huile essentielle royale d’aromate le viol. Grande
polyvalence d’action parfait, il est utilisé pour tout. Pour
preuve, elle est à la fois calmante, sédative, cicatrisante, analgésique,
régénérante, répulsive contre les poux … On va l’utiliser contre stress,
anxiété, insomnie, crampes, brûlures, plaies, eczéma … On privilégiera juste la
peau, plus facile à utiliser lecture que la voie orale.

                                    Exemples d’utilisation :

 • Stress, troubles du sommeil  : 3 gouttes en massage sur le plexus solaire et les poignets. Chez l’enfant, à partir de 6 ans, prenez soin de la mélanger avec 1 cuillerée à café d’huile végétale.

 • Brûlures : 4 gouttes dans 1 cuillerée à café d’huile végétale de millepertuis, en application toutes les 10 minutes sur les lésions au cours de la première heure. 

  Précision : il existe d’autres espèces de lavande. Parmi les plus connues  : la lavande aspic contre les piqûres d’insectes, la lavande stoechade contre la bronchite, et le lavandin, un hybride des trois, utilisé comme décontractant musculaire.

3. Menthe poivrée (Mentha piperita)

C’est parmi tous les types de menthe de loin le plus intéressant. Nous utilisons la digestion, analgésique (“effet froid”) et stimulant pour les maladies hépato-digestives (indigestion, nausées, flatulences …) contre Douleur (maux de tête, sciatique, zona, etc.) et fatigué. L’huile essentielle de menthe poivrée fait L’abaissement de la température au point d’application est «l’effet froid».

• Nausée, mal des transports : 1 goutte

d’HE de menthe poivrée + 1 goutte d’essence de citron sur la moitié d’un sucre à

chaque nausée.

• Maux de tête  : 1 goutte directement sur le point douloureux (front ou tempes), plusieurs fois par jour. Attention aux yeux !

• Fatigue : 1 goutte d’HE de menthe poivrée

+1 goutte d’HE de ravintsara sur la moitié

d’un sucre plusieurs fois par jour.

 

4. Hélichryse italienne ou immortelle (Helichrysum italicum)

Célèbre pour ses fleurs depuis l’Antiquité Ne se décolore pas – d’où son nom “Immortel” – cette huile essentielle est très chère, mais elle est vraiment excellente. C’est un anti-hématome (anticoagulant et Anticoagulant), en particulier pour éviter les ecchymoses, les bosses, Oedème, rosacée, phlébite … Malgré le prix élevé cela en vaut la peine.

Exemples d’utilisation :

  • Contusions, bosses, bleus, entorses : 3 ou 4 gouttes pures, en application directe

Sur la peau en massage pénétrant et répété plusieurs fois par jour (en mélange avec une huile végétale chez les enfants de plus de 7 ans).

Mise en garde : Déconseillée aux femmes

Enceintes et aux enfants avant 7 ans.

5. Tea tree ou arbre à thé (Melaleuca alternifolia)

Originaire d’Australie, le genre Melaleuca a 150 espèces d’arbres et d’arbustes dont le théier, le niaouli et le cajeput parmi le plus connu. Utilisée par les aborigènes depuis des millénaires, l’huile essentielle d’arbre à thé est l’antiseptique universel le plus connu avant l’avènement des antibiotiques. C’est un anti-infectieux majeur, un antifongique et un ti-bactérien à large spectre. Il est utilisé dans de nombreuses pathologies infectieuses: aphtes, gingivite, abcès, candidose, levure, sinusite, bronchite, escarres, acné… L’huile essentielle d’arbre à thé apprécie le courant d’intérêt renouvelé pour la résistance des germes aux antibiotiques.

Exemples d’utilisation : (adulte et enfant à partir de 7 ans, femme enceinte à partir du 4e mois de grossesse)

 • Mycoses cutanées : mettez dans un flacon 10 gouttes d’HE de tea tree + 10 gouttes d’HE de lavande + 10 gouttes d’HE de gé ranium diluées dans 1 cuillerée à soupe d’huile végétale de macadamia. Appliquez quelques gouttes de ce mélange sur les mycoses matin et soir pendant 10 jours.

 • Aphtes : 1 goutte d’HE de tea tree dans 2 gouttes d’huile végétale de noisette en application sur les aphtes, 3 fois par jour.

 • Bronchite : 3 gouttes d’HE de tea tree + 3 gouttes d’HE de ravintsara en friction 3 fois par jour sur le thorax.

6. Citron (Citrus limonum)

Ce n’est pas à proprement parler une huile essentiel mais une essence. Pour être complètement fait spécifique, c’est ce qu’on appelle les huiles l’essentiel extrait des agrumes. Elle est obtenu par expression du zeste. De l’essence de citron présente deux avantages principaux: L’essence de citron sera utilisée dans tous affections digestives et hépatiques. Elle n’est pas toxique et est un remède idéal pour les jeunes enfants.                                     Exemples d’utilisation

• Nausées (enfants à partir de7ans, femmes enceintes) : 2 gouttes sur ½ sucre à chaque nausée, à renouveler si nécessaire.
• C’est, par ses innombrables propriétés (digestive, hépatique, stimulante, anti-infectieuse, antivomitive…), la base de tous les mélanges d’huiles essentielles pour une meilleure tolérance hépato-digestive.
Mises en garde : Déconseillée chez les enfants de moins de 7 ans et pendant la grossesse. Pas d’application cutanée sur des zones étendues (sous peine de vous transformer en glaçon !).

7. Gaulthérie couchée (Gaultheria procumben)

Son odeur de camphre caractéristique du salicylate de méthyle évoque immédiatement lotions et baumes utilisés dans salles de sport. C’est la seule huile essentielle capable de produire une molécule représentant 99% de sa composition chimique! nous l’utilisera dans toutes les douleurs rhumatismales et musculaires (arthrite, arthrite, crampes, torticolis, etc.). C’est un anti-inflammatoire remarquable, particulièrement apprécié des sportifs.

                                   Exemples d’utilisation :

 (chez la femme enceinte, à partir du 4e mois de grossesse)

 

• Torticolis  : 3
gouttes diluées dans 3

      gouttes d’huile
végétale de nigelle ou d’arnica en massage 3 à 4 fois par jour.

• Arthrose  : 3
gouttes d’HE de gaulthérie

+ 2 gouttes d’HE d’hélichryse + 5 gouttes d’huile végétale
d’arnica, en onction plusieurs fois par jour.

       Mise en garde :

 Toujours utiliser en
dilution avec une huile végétale car des irritations sont possibles à l’état
pur (dermocaustique).

8. Niaouli (Melaleuca quinquenervia)

Comme les théiers, les arachides sont locales De l’Australie. Aussi appelé goménol, Fournit des huiles essentielles de haute qualité. Si son odeur n’est pas très agréable (due aux composés soufrés), alors elle a des propriétés anti-infectieuses Important: antibactérien, antifongique et antiviral. En fait, il peut être utilisé pour prévenir les brûlures, notamment en radiothérapie, et plus largement pour prévenir les coups de soleil Huile essentielle.

                      Exemples d’utilisation :

        Grippe :

      En friction à partie égale avec l’HE de ravintsara sur le thorax et le dos, en dilution dans une huile végétale comme celle de macadamia.

        Radiothérapie anticancéreuse :

     3 gouttes pures en application sur l’organe une heure avant la séance de rayons. Cette prévention permet d’éviter des brûlures douloureuses, malheureusement fréquentes dans les cas de cancer du sein par exemple. Dans ce cas-là, ne surtout pas la mélanger avec une huile végétale qui ferait un écran aux rayons.

·         Mise en garde :

 le reste du temps, à utiliser en dilution dans une huile végétale car elle est dermocaustique à l’état pur.

 

Enfin, n’oubliez pas que ces 8 huiles essentielles indispensables peuvent être associées à d’autres pour traiter la plupart des pathologies courantes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *